Depuis des mois je ne me souviens pas d’un seul rêve. Comme si cette vie parallèle s’était tarie pour moi. Les personnes disparues que je retrouvais dans mes rêves se sont effacées depuis longtemps. Je me levais tous les jours avec une sensation de vide.

Aujourd’hui nous avons découvert la cause. Mon sommeil paradoxal est presque inexistant. Ma respiration s’arrête toutes les minutes pendant 27 secondes (ce qui signifie que je respire 33 secondes par minute). Parfois elle s’arrête pendant 57 secondes. Bref, comme le médecin nous’a dit à la Clinique de l’Union : « c’est l’agonie ». Apnée sévère. Heureusement le coeur et le cerveau sont encore en bonne santé. Je n’irai pas jusqu’à dire que mon cerveau est normal, mais il fonctionne, à sa façon.

Il suffira d’un masque d’oxygène pour retrouver mes rêves. À partir de la semaine prochaine, je recommence à respirer la nuit.

le sculpteur s'envole

Photo @Juliette Marne

 

Je souhaite recevoir une fois par mois

Le Journal d'un sculpteur.

Suivre les activités artistiques de Gérard Lartigue (expos, présentations, publications, articles, inaugurations...)

Votre adresse-mail est inscrite avec succès !

Pin It on Pinterest

Share This