Dessin du Monument aux morts à Muret

Ce dimanche nous nous sommes levés avant 7 heures. Comme d’habitude. Nous démarrons la journée à la Place de la Paix, sur une terrasse de café, mon crayon électronique à la main. La Poétesse lit. Les habitués commencent à arriver malgré le ciel gris et l’obscurité pas encore dissipée. Isis dort à nos pieds. Je dessine en écoutant les discussions autour de nous. On a l’impression que les cafés reprennent vie depuis quelque temps.

Une journée de poussière de marbre m’attend. Je travaille sur un bloc de 450 kilos. 

La sculpture que je dessine a été réalisée par Jacques Labatut en 1921 pour commémorer l’Armistice du 11 novembre 1918. Une femme du peuple (une paysanne de l’époque) représente la France. Elle tient dans sa main un rameau d’olivier, symbole de la paix.

Aujourd’hui elle tiendrait à la place, peut-être, un smartphone, symbole du lien engendré par les réseaux sociaux. 

.  

2 réponses

  1. Avatar de toussaint

    Bonjour Gérard,
    Courage pour le travail sur ton gros bloc de pierre!!! Le petit café sur la terrasse c’est pour prendre des forces? Il faudra plus que ça pour aider tes muscles!! J’espère que tu vas y arriver sans soucis.
    De mon côté je me pose des questions pour mon séjour à Paris, mais bon, on part quand même,on verra sur place.
    Gros bisous à vous deux
    Evelyne

    1. Oui, un petit café au milieu des muretains et je suis prêt pour m’attaquer à la pierre 😉 . Pour ton séjour, je pense que ça va bien se passer, malgré les quelques blocages qui resteront encore samedi… Tu auras un beau voyage à Paris. Bisous . On reste en contact.
      Gérard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 2 =