uste Johnny Hallyday pour couler en bronze et G Lartigue

photo @Juliette Marne

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=A-EvCE4thrU?rel=0&w=560&h=315]

Le monde sauvage des Etats-Unis attire Johnny. Il aime ses espaces immenses et la sensation de liberté propre d’un monde nouveau, sans passé, où la nouveauté est la valeur suprême. Malheureusement, de nos jours, il ne s’agit plus de liberté : actuellement c’est un pays où règne la loi du plus fort, où presque tout le monde a une arme, où les restrictions imposées par l’État sont abondantes, où la police est omniprésente, où l’on est coupable sauf preuve du contraire, où la justice est en général une affaire économique (bénéfique à ceux qui sont riches).

Mais Johnny réussit son rêve américain. Il crée un personnage au caractère de cowboy. Il aime les motos, la musique américaine, les routes infinies. Il partage avec son public l’image qu’il se fait de ce monde nouveau où tout est possible. Il réussit à dépasser les limites. Sa liberté devient immense : il atteint son destin sur Terre. Faire rêver.

 

Je souhaite recevoir

une fois par mois

Le Journal d'un sculpteur.

Des réflexions, des anecdotes, des récits, des doutes, des questionnements... d'un sculpteur qui se sert des mots pour partager son univers.

Votre adresse-mail est inscrite avec succès !

Pin It on Pinterest

Share This